Le projet consiste en la création d’un bâtiment tertiaire de 1800m2, s’installant comme un élément signalétique marquant son site. La construction s’implante sur le terrain au niveau haut d’un talus existant afin de prendre de la hauteur par rapport au site environnant. Il se compose de 2 volumes superposés, le premier constituant le corps principal du bâtiment, se développe dans la linéarité sur le terrain, et le second implanté au niveau bas du talus se présente tel un cube formant un socle pour le premier. Le contraste choisi pour le traitement des enduits des 2 entités (noir pour le socle et blanc pour le volume principal) a pour volonté d’effacer la présence du socle dans le but de faire ressortir le corps principal du bâtiment comme s’il s’avançait en porte-à-faux dans le vide au dessus du talus. Comme un élément «signalétique» du site environnant, une arche métallique vient enjamber le bâtiment dans sa largeur, recouvrant ainsi les 3 niveaux. Dimensionné de la largeur du socle, ce dernier semble ainsi disparaître sous cet élément imposant. Cette arche traitée comme une double peau métallique ajourée, au motif corallien de teinte acier Corten, vient jouer le rôle de filtre solaire pour les bureaux qu’elle recouvre. Cet élément se voulant à la fois léger et dynamique vient signaler ce que sera la future DAM dans la nouvelle entrée sur le site. Enfin, pour appuyer la linéarité du bâtiment et créer une homogénéité de l’ensemble, les façades est et ouest sont animées par un jeu vantelles inclinables et fixes, jouant un rôle de filtre solaire, traité dans une teinte identique à celle de l’arche.

 

localisation : Bouches du Rhône (13) 

année : 2018

maîtrise d’ouvrage délégué : DAM DIF

montant des travaux : 3 000 000,00 € HT

surface : 1800 m2

mission : Complète

statut : Réalisé